Explosion dans l’usine de LED de la dictature. Un bilan lourd

Un bilan inhumain

Fort heureusement, la Dictature Swap avait entièrement automatisé son usine avec l’aide des robots de Boston Dynamics. Il n’y a donc aucun décès humains à déplorer.

En effet, le dictateur étant fou amoureux de son chien C8H18, celui-ci à eu la folle idée d’automatiser l’usine nationale de LED avec des robots chien. Il a alors acheté une centaine de robots chien Spot de Boston Dynamics

Le robot de Boston Dynamics

Bilan matériel

L’explosion a totalement détruit l’usine, celle-ci ressemble maintenant à un cratère de météorites. Cependant, les chiens robots se sont échappés avant l’explosion.

Bilan économique

L’économie de la dictature se base énormément sur les LED. Hors, cette usine est la seule de la dictature. La dictature à alors décréter une crise économique.

Les LED sont notamment utilisées pour tout les projets farfelus du dictateur, comme un énième PC, ou encore pour les fusées SwapX. Le dictateur à même recouvert sa maison de LED…

Principal suspect: C8H18

Vous ne rêvez pas, le principal suspect de cette affaire est le chien de Swap. Jaloux des chiens robots, celui-ci a commandité l’explosion de l’usine, dans le seul but de récupérer l’amour entier de son maître.

Cependant, C8H18, ne voulant pas passer pour un terroriste, les chiens robots ont été prévenus avant l’explosion. Cette information explique alors l’absence des robots avant l’explosion.

Le principal suspect de l’affaire: C8H18

Conclusion

Le chien de Swap est aussi dangereux que Swap lui-même. Il est nécessaire de mettre fin à cette dictature.

1 commentaire pour “Explosion dans l’usine de LED de la dictature. Un bilan lourd”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *